Article 29 : La tôlerie industrielle chez Ogier

La tôlerie industrielle est un procédé de fabrication de pièces à base d’une feuille métallique. Les matières comme l’acier, l’inox, l’aluminium ou encore le cuivre sont les plus répandues dans ce domaine. 

Elles vont être travaillées à travers plusieurs procédés de laminage et seront façonnées jusqu’à l’obtention de la pièce souhaitée. Les pièces fabriquées vont ensuite être assemblées et vont servir à créer des produits nécessaires à la construction, la carrosserie ou encore au secteur aéronautique, par exemple.

Processus de fabrication – Généralités

Afin de produire les pièces demandées, la matière peut d’abord être découpée via fibre optique grâce au laser. Ce procédé permet une découpe précise de manière à former une variété de figures et à trouer la tôle à certains endroits. La découpe laser permet de réaliser un travail net, précis et rapide.Une fois découpé, la tôle peut être pliée. Pour des pièces de très grande longueur, le pliage est une technique de production très utilisée. Enfin, en fonction de la demande, la fin du processus consiste généralement à assembler les différents éléments par soudure

Besoin d’aide dans ce domaine ?

Chez Ogier, la tôlerie industrielle n’a plus de secret. Notre entreprise est spécialisée dans ce domaine depuis maintenant plus de 60 ans et nos équipements sont à la pointe de la technologie. Ainsi, il vous est possible de demander votre pièce sur mesure au meilleur prix.

Des questions ? N’hésitez pas à nous contacter et nos experts se feront un plaisir de vous répondre.

Article 28 : Que faut-il savoir du métier de soudeur industriel ?

Le soudeur industriel se démarque par son talent, car son métier requiert un savoir-faire certain en optimisation de procédés parfois robotisés.

Quelles sont les activités d’un soudeur industriel ?

Cet artisan unit différentes pièces de métal grâce à la fusion. Il s’adapte à l’utilisation de son métier en utilisant divers procédés robotisés. Il paramètre le poste de soudure et travaille en respectant les normes de sécurité.

Le soudeur industriel prévient les problèmes de déformation qui peuvent être engendrés par l’augmentation de la température. Il contrôle et vérifie les différentes soudures réalisées.

Quelles sont les compétences du soudeur industriel ?

Pour devenir soudeur industriel, il convient de maîtriser différentes méthodes de soudage. Ces dernières peuvent se faire à l’arc électrique, à la flamme, au chalumeau, au plasma ou encore au fil fourré.
Cet expert est tenu de connaître les normes en vigueur. Il manie de nombreux outils spécifiques et connaît les différents matériaux qui doivent être utilisés. En outre, il doit pouvoir lire les plans.

Comment accéder à ce métier ?

Le métier de poste soudeur industriel est accessible avec CAP.
Certaines certifications conduisent également un candidat à accéder à ce métier. Cela concerne la VAE ou encore la formation continue en soudeur. Le titre professionnel d’agent de fabrication des ensembles métalliques sert également à accéder à cette fonction. Il en est de même pour le titre professionnel de soudeur à l’arc semi-automatique.

Une formation en soudage est utile aux candidats désireux d’occuper le poste de soudeur industriel.

Chez Ogier, nous maîtrisons la soudure. Nos techniciens sont formés aux différentes techniques de soudage. Envie de nous rejoindre? Contactez-nous via le formulaire.

Article 27 : Paramètres ayant un effet sur le processus de découpe laser

La découpe laser est primordiale dans de nombreux secteurs industriels. Elle permet de découper de nombreux types de matériaux très rapidement sans les déformer. De plus, la machine offre un haut niveau de précision, une procédure sécurisée et une grande vitesse de production. Découvrez les nombreux paramètres qui influent sur le processus de découpe.

La puissance et la vitesse de la coupe

Pour dépasser le seuil d’usinage, c’est-à-dire le point à partir duquel la matière commence à fondre, il faut appliquer une certaine énergie sur une surface donnée. Cette énergie est définie par la formule suivante : intensité du rayonnement x durée d’action sur la pièce.

La vitesse de coupe est définie en fonction de la tâche de découpe prévue et de la matière à usiner. Le principe est simple : plus il y a de puissance laser à disposition, plus la découpe peut être rapide. De plus, la vitesse de coupe diminue au fur et à mesure que l’épaisseur de la matière augmente. Une vitesse trop élevée ou trop faible pour la matière en question a pour conséquence de renforcer la profondeur de rugosité et l’apparition de bavures.

Mode de fonctionnement

Il est possible de choisir le mode continu ou le mode pulsé pour appliquer l’énergie du laser en continu ou non.

Degré de polarisation

Pour la qualité de la coupe, l’appareil CO2 transforme la lumière laser à polarisation linéaire en lumière à polarisation circulaire. Les lasers à solide n’ont pas besoin d’un paramétrage pour modifier la polarisation.

Positionnement focal et diamètre focal

La position focale permet de modifier l’intensité du rayonnement. Le diamètre focal est utile pour la largeur de fente et la forme.

Diamètre de la buse

Ce paramètre est très important pour des pièces de qualité. Le diamètre de la buse est soumis à la forme et à la quantité de gaz.

Vous l’aurez compris, de nombreux paramètres sont à prendre en compte lors d’une découpe laser. Ogier, spécialiste en tôlerie industrielle possède la compétence technique et matériel ainsi que les ressources humaines nécessaires pour mener à bien votre projet nécessitant la découpe laser.

Pour plus d’information, contactez-nous via notre formulaire à votre disposition ici.

Grâce à une équipe d’experts, Ogier met en lumière vos projets et assure la qualité de votre demande. Le roulage de tôle permet d’obtenir, à partir d’une tôle plane, un cylindre ou un cône. Pour ce faire, plusieurs types de machines sont utilisées. Pour en savoir plus, la société Ogier vous explique quelques termes techniques.

Définition et principe

Le roulage (ou cintrage) de tôle est la technique qui transforme une tôle plane en un cylindre, un cône ou une virole (tube creux). Il s’obtient via une flexion découlant d’une pression ou d’un choc.

Le roulage de tôle est réalisé de manière industrielle par des rouleuses à 2 rouleaux, 3 rouleaux, 4 rouleaux, dans certains cas difficiles par pliage (avec une presse plieuse). De manière artisanale, il s’effectue par chocs via des marteaux ou maillets, notamment.

Différentes rouleuses

Il existe plusieurs sortes de rouleuses.

La rouleuse de type pyramidal est pourvue de 3 rouleaux : 1 supérieur et 2 inférieurs. Le rouleau supérieur exerce une pression sur la tôle plane qui est apportée par un des deux rouleaux latéraux.

La rouleuse de type planeur comprend des rouleaux cintreurs permettant l’amorçage de la tôle sans obligation de la retourner. Elle permet le cintrage de grosses pièces.

La rouleuse de type croqueur est constituée, entre autres, d’un rouleau supérieur qui est fixe durant le roulage. Son palier, amovible, permet de libérer la tôle à la fin du processus. Ce dispositif donne à la tôle sa forme finale.

Vocabulaire technique

Brossage : traitement de la tôle pour lui conférer un aspect décoratif.

Cintrage : déformation d’une barre ou d’un tube pour transformer une pièce cintrée.

Formage de tôle : processus qui transforme la matière afin de lui donner une forme.

Fraisage : opération consistant à ôter de la matière pour avoir une surface plane ou des courbures.

Galvanisation : traitement de surface pour protéger une tôle de la corrosion.

Laminage : procédé de fabrication fonctionnant par déformation plastique.

Laquage : application de peinture sur métal.

Poinçonnage : technique pour découper ou déformer une plaque de tôle via une presse.

Sertissage : assemblage de pièces sans colle ni soudure.

Soudage : assemblage de pièces métalliques par une combustion de gaz ou via un arc électrique.

Utilisez le formulaire de contact pour nous faire parvenir votre demande. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Article 23 : Le roulage de tôle dans l'industriel

Le roulage de tôle est un processus qui permet de transformer une plaque de tôle plane en cylindre ou en cône. Pour ce faire, il existe différentes techniques qui utilisent diverses machines.

Technique

Le roulage de plaques de tôles est réalisé grâce à diverses machines et/ou des outils artisanaux.

La technique peut être réalisée par pression à l’aide d’une machine à rouler qui réalise le cintrage des plaques.

Le roulage par choc permet l’obtention d’une forme courbée. Il concerne principalement des pièces uniques car il nécessite l’utilisation d’un maillet, d’un marteau et d’un dégorgeoir.

La technique du croquage de tôle s’effectue en réalisant des plis successifs sur la plaque de tôle dans le but de lui apporter, au final, un aspect cylindrique.

Effets

Ce sont les fibres que l’on trouve dans le métal qui constituent les plaques de tôles. Si on allonge ces fibres de l’extérieur et qu’on les comprime de l’intérieur, on obtient alors une plaque qui se roule sur elle-même, permettant la création de cylindres, cônes ou viroles (moules d’acier)…

Machines utilisées

Trois machines servent à la réalisation des roulages de cônes.

La « rouleuse pyramidale à 3 rouleaux » est pourvue d’un rouleau supérieur pivotant quand la plaque est roulée. Cette machine, toutefois, n’est pas conçue pour réaliser du croquage de tôle.

La rouleuse planeur, quant à elle, comporte 3 rouleaux. Le rouleau supérieur étant motorisé, c’est lui qui entraîne la tôle tandis que le rouleau excentré est destiné à donner sa forme finale à la tôle. Cette machine permet d’effectuer du croquage de tôle. Pour cela, il convient, durant le processus, de retourner la tôle.

Enfin, la rouleuse croqueur est composée de 4 rouleaux qui permettent de faire un croquage de tôle. De plus, deux de ces quatre rouleaux sont utilisés pour réaliser un cintrage de tôle. Le cintrage de pièces métalliques consiste à donner à celles-ci des formes arrondies.

Pour nous soumettre votre projet, vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Article 22 : Tout savoir sur le formage de tôle

La production industrielle des composants en métal est essentielle dans tous les domaines de l’économie. Par leur solidité et leur durabilité, ces matériaux sont en effet très utilisés pour la fabrication d’objets de toute taille. Parmi les techniques de fabrication de pièces métalliques, le formage de tôle se démarque par sa rentabilité.

Le formage de tôle : une technique utilisée dans de nombreux domaines

Du petit électroménager à la carrosserie d’une voiture, le formage consiste à exercer une déformation contrôlée d’une pièce à partir d’une tôle plate. Aucun matériau supplémentaire n’est ajouté ou retiré. On utilise par exemple cette pratique dans les secteurs suivants :

  • L’automobile, pour la carrosserie
  • L’aéronautique, pour le corps de l’avion
  • L’électroménager, allant des éviers aux congélateurs
  • L’alimentaire, pour les casseroles et boîtes de conserve notamment

Les techniques de transformation d’une tôle

En fonction de la tôle utilisée, la technique de mise en forme de la pièce varie. Le formage par déformation plastique peut être réalisé à chaud, grâce à un apport thermique, ou à froid avec la température ambiante. Les procédés à froid sont généralement privilégiés afin d’éviter une déformation involontaire. Selon la forme désirée, on distingue :

  • Le pliage, qui permet de réaliser des plis angulaires ou écrasés sur différents matériaux.
  • Le roulage, qui consiste à transformer une surface plane en un cylindre ou un cône.
  • L’emboutissage, pour obtenir un objet creux dont la forme n’est plus développable une fois la tôle emboutie.
  • Le profilage, pour donner une forme précise à la tôle introduite entre des galets tournants qui vont exercer une pression continue.

Les moyens utilisés pour la mise en forme d’une tôle

Le marteau et l’enclume, utilisés autrefois pour former la tôle, ont été remplacés par l’invention des machines, permettant une production en plus grande quantité. La mise en forme peut ainsi être réalisée grâce à des outils mécaniques, avec de l’air ou des liquides, magnétiquement ou avec des explosifs.

Contactez-nous pour tout projet ou pour tout renseignement, notre équipe de spécialistes est à votre écoute !

Pourquoi faire appel à une entreprise de tôlerie industrielle comme OGIER ?

En faisant appel à un professionnel travaillant dans le secteur de la tôlerie, vous avez la garantie d’un travail de précision bien fait. En tant qu’industrie de tôlerie industrielle, nous vous proposons des services répondant à vos attentes. Vous bénéficierez d’une intervention rapide et efficace. De plus, nous travaillons plusieurs matériaux qui peuvent être pliés, roulés, soudés, découpés, qu’il s’agisse d’acier, d’aluminium ou d’inox, nous saurons combler vos exigences.

Des prestations adéquates pour vos besoins en tôlerie industrielle

Notre société vous propose de la tôlerie industrielle, mais aussi des pièces à plat et de la petite chaudronnerie. Nous assurons les multiples types de soudures TIG/MIG, MAG et soudure par résistance. Votre demande sera traitée dans les meilleures conditions. Chacune de vos pièces est conçue sur mesure, de cette façon, vous pourrez l’adapter à vos besoins. Grâce à notre parc machine à la pointe de la technologie, il est possible de cisailler, poinçonner, découper au laser, plier vos tôles de manière précise et rapide. Nous travaillons pour de nombreux  domaines tels que l’aéronautique, l’industrie automobile ou autres. Vous pouvez faire appel à Ogier pour vous fournir un travail de qualité.

Des pièces conçues sur mesure

Chez nous, vous bénéficierez de pièces de tôles adaptées, usinées dans les meilleures conditions et délais, grâce à un savoir-faire acquis par des années d’expérience. La fabrication des pièces sur-mesure vous permettra de réaliser du mobilier urbain, des conduits de fumées, des chaudières et autres. Que ce soit pour de la petite ou moyenne série, nous vous proposons des prestations sur-mesure et nous sommes à votre écoute. Nous saurons adapter nos processus industriels en fonction de vos attentes, afin de vous satisfaire pleinement.

N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire de contact pour tout projet en tôlerie  ! Nous sommes disponibles pour échanger avec vous.

Vous avez un projet de tôlerie industrielle ? Notre entreprise est experte depuis plus de 60 ans du traitement de la tôle : pliage, soudage, roulage, découpe laser… Nous sommes disponibles pour échanger avec vous sur votre projet ! Découvrez dans cet article toutes les étapes de notre processus de fabrication.

Étape n°1 : analyse du besoin

Pour commencer, nous réceptionnons votre cahier des charges ou le document expliquant votre besoin. Nous nous adaptons à l’existant. Du simple croquis au plan détaillé, du court cahier des charges au plus complet, nous réceptionnons votre demande afin d’avoir une idée de votre projet. Nous en discutons avec vous pour cerner exactement votre besoin.

Étape n°2 : étude de faisabilité

Après analyse de votre demande, nous l’étudions afin de définir un devis pour cette prestation. Matière première, main d’oeuvre, complexité de la tâche… De nombreux facteurs entrent en compte pour analyser votre demande et faire une étude de faisabilité.

Étape n°3 : présentation du projet

Nous vous faisons ensuite une proposition de projet, vous préconisons des suggestions si nous avons, nous en discutons avec vous et nous mettons d’accord sur le projet.

Étape n°4 : réalisation de prototype

Nous réalisons un prototype avant de lancer la production en série. Cette étape permet de valider le projet, que celui-ci remplit toutes les conditions demandées et qu’il vous garantit satisfaction. Cette étape peut aussi permettre d’amener de nouvelles idées une fois le prototype entre les mains.

Étape n°5 : réalisation de la série

Lorsque le projet est validé, nous lançons la production en série. Cette étape se fait dans le respect des normes de sécurité. Nous assurons la qualité du produit fini. Nous utilisons les techniques nécessaires spécifiques à votre produit : pliage, roulage, découpe, soudure…

Vous avez des questionnements sur notre processus de fabrication ? Vous souhaitez travailler avec nous ? Contactez nous au plus vite, nous échangerons avec vous sur votre projet !

pliage de tôle - Ogier tôlerie

La tôlerie industrielle regroupe de nombreux mots que l’on peut confondre ou utiliser pour désigner une autre notion, lorsque l’on est peu familier avec ce secteur d’activité. Voici quelques définitions des mots les plus utilisés en tôlerie.

Assemblage : c’est la dernière phase de fabrication consistant à former un tout avec tous les éléments façonnés.

Brossage : il s’agit de traiter la tôle (aluminium ou inox) pour lui donner un aspect décoratif.

Cintrage : c’est la déformation d’un tube ou d’une barre en utilisant une cintreuse ou tout simplement pour transformer un produit cintré.

Découpe laser : processus de découpe grâce à un faisceau d’énergie laser. C’est la grande quantité d’énergie concentrée sur une petite surface qui permet la découpe.

Formage / formage de tôle : il s’agit d’un procédé de fabrication consistant à transformer la matière pour lui donner une forme. Par exemple, frapper une feuille de tôle à chaud ou à froid en fonction du résultat souhaité.

Fraisage : c’est une opération qui consiste à enlever de la matière pour obtenir une surface plane et rectiligne ou des courbures.

Galvanisation : il s’agit d’un traitement de surface qui permet de protéger une pièce de la corrosion grâce au zinc.

Laminage : c’est un procédé de fabrication qui fonctionne par déformation plastique.

Laquage : il s’agit de l’application de peinture sur le métal. Cette étape intervient généralement après la fabrication.

Pliage : le pliage est l’étape après la découpe qui permet de plier une pièce de tôle plane.

Poinçonnage : il s’agit d’une technique qui permet de découper / déformer une plaque de tôle en utilisant une presse CNC.

Roulage : le roulage consiste à rouler des plaques de tôles pour leur donner une forme cylindrique / de cône / de tronc de cône / de virole…

Sertissage : le sertissage permet d’assembler des pièces sans les coller ni les souder. On peut donc les démonter.

Soudage : c’est l’action d’assembler des pièces métalliques par combustion de gaz, arc électrique…

tôlerie industrielle

Ogier est spécialiste de la tôlerie industrielle, et notamment du roulage de tôle. Mais peut-être avez-vous déjà entendu parler de « tôlerie fine” ? Quelle est la différence entre la tôlerie industrielle et la tôlerie fine ? Dans quels secteurs s’appliquent-elles ? Ogier Tôlerie vous donne plus d’informations dans cet article.

La tôlerie fine

Elle transforme les métaux comme l’acier, l’alu, l’inox en petites pièces (feuilles, barres ou tubes) afin de créer des produits de petite taille, comme des boîtes, des tiroirs, des coffrets… Pour la découpe de tôles fines, on utilise généralement la découpe laser, le poinçonnage ou le pliage.

On utilise la tôlerie fine dans des secteurs tels que l’électronique, l’informatique, le milieu médical ou aéronautique, par exemple. La tôlerie fine nécessite précision et travail minutieux.

La tôlerie industrielle

La tôlerie industrielle est un procédé qui consiste à travailler la tôle à l’aide de plusieurs techniques : le pliage, le soudage (ou soudure), le roulage, la découpe… Elle vise à créer des objets de plus grande envergure, tels que des cheminées, des bacs, des poubelles, des cuves… qui peuvent être créés sous forme de prototype ou bien en série. 

La tôlerie industrielle, en fonction de la taille du produit à créer, peut nécessiter des parcs machines de plus grande taille. En effet, des machines puissantes et précises sont nécessaires pour obtenir des produits finis minutieusement conçus.

Processus complet, la tôlerie industrielle comprend aussi des finitions : galvanisation, zingage, cataphorèse, polissage, passivation, peinture…

La tôlerie industrielle va intervenir dans de nombreux domaines : bâtiment, firmes industrielles, mobilier d’intérieur ou urbain…

Un projet de tôlerie industrielle ?

Votre projet s’inscrit dans cette lignée ? Contactez notre équipe pour en discuter ! Nous vous accompagnons dans vos projets de tôlerie grâce à une équipe compétences, un savoir faire de plus de 60 ans et un matériel de haute qualité !