La soudure au fer et la soudure à la flamme imposent qu’une source de chaleur soit appliquée à la surface des matériaux à souder. La soudure à l’arc électrique que ce soit à l’aide du poste à souder à l’arc, le poste à souder MIG-MAG ou le poste à souder TIG font naître la fusion depuis le cœur du matériau. Découvrez-en plus sur la soudure MIG-MAG dans cet article.

Principe du poste à souder MIG-MAG

Le terme MIG signifie : Metal Inert Gas ; et MAG : Metal Active Gas. Pendant le processus, naît un court-circuit qui fait monter l’intensité du courant et engendre un arc électrique entre un fil servant d’électrode et les pièces à souder. Il faut savoir qu’un arc électrique crée une importante chaleur pouvant aller jusqu’à 3 600 °C juste entre le fil et la pièce.

Également, pendant le processus de soudage MIG-MAG, un gaz de protection est diffusé sur la zone à souder: C’est ce qui fait sa particularité. Le gaz de protection peut être inerte CO2 ou actif Argon ou Argon + CO2 ou encore de l’hélium.

Description de la soudure MIG-MAG

Le poste à souder MIG-MAG est un appareil électrique capable de générer un début de court-circuit entre un fil électrode et les pièces à souder, mais aussi un diffuseur de gaz sur la zone de soudure.
Un poste à souder MIG-MAG comporte :

  • le châssis qui est un transformateur électrique
  • le dévidoir de la bobine de cuivre
  • le câble mono-cordon amenant le gaz, le fil à souder et un pôle électrique
  • la torche de soudage
  • la bouteille de gaz avec son détendeur et son débitmètre

Chez Ogier, nous sommes spécialisés dans la soudure MIG-MAG ! Nous sommes équipés d’un parc machine performant pour répondre à vos demandes. Pour nous soumettre votre projet, vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Soudage - Ogier Tôlerie industrielle

Pour le soudage de plusieurs pièces de métal entre elles, il existe plusieurs techniques, que l’on peut regrouper en 3 techniques : la soudure homogène, que l’on utilise lorsque les métaux soudés sont de même nature ; la soudure hétérogène de type A, lorsque l’on associe des métaux de base de même nature avec un métal d’apport d’une autre nature ; et la soudure hétérogène de type B : les métaux de base et le métal d’apport sont de nature différentes. Ogier vous explique tout cela en détail dans cet article.

Les différentes techniques de soudage

  • Le soudage à l’arc électrique : soudure MIG-MAG, soudure TIG, soudure plasma

Cette technique consiste à élever la température au point de fusion des métaux à l’aide d’un arc électrique. Au contact de l’électricité, le point de soudure chauffe et cela permet la fusion des différentes pièces de métal. On retrouve dans cette technique la soudure MIG, TIG, plasma… Le soudage à l’arc électrique nécessite un poste à souder, une électrode soudure, du fil à souder et une baguette à souder. 

  • Le soudage laser

Le soudage est généré par un faisceau laser. La technique consiste à augmenter la température, mais de façon très rapide et très forte. Cette technique est précise, rapide, et très peu visible sur le produit fini. On utilise pour cette technique une machine laser.

  • Le soudage orbital

Cette technique consiste à faire tourner un arc en continu à 360°, autour d’une pièce cylindrique. En effet, sur ce type de pièces, le soudage manuel est plus difficile (mais pas impossible). C’est pourquoi le soudage orbital mécanisé permet une plus grande maîtrise grâce à des programmes. On peut utiliser quasiment tous les métaux avec cette technique : les aciers les plus durs et les plus résistants, les aciers au carbone, nickel, titane, cuivre, alu…

Quelle technique utilisons-nous ?

Chez Ogier Tôlerie, nous utilisons la soudure robotique, la soudure TIG, la soudure MIG-MAG et la soudure par points. Nous travaillons ainsi sur des pièces en inox, en aluminium, en acier.

Vous avez un projet de soudure ? Contactez notre équipe pour en discuter avec nous !

soudage - OGIER tôlerie industrielle

Le soudage MIG/MAG est l’un des procédés de soudage les plus couramment utilisés. Mais comment fonctionne-t-il ? Dans notre article de blog, nous vous expliquons plus en détails le soudage MIG/MAG, le choix des gaz de protection et des métaux ainsi que les différents types d’arc.

MIG/MAG: deux types de soudage à l’arc sous protection gazeuse

Le soudage MIG / MAG est en fait deux procédés de soudage différents: 

  • Le soudage MIG signifie le soudage au gaz inerte des métaux. Ce procédé utilise des gaz de protection inertes, c’est-à-dire non réactifs, tels que l’argon, l’hélium ou un mélange des deux.  Ce type de soudage est particulièrement adapté aux métaux non ferreux aluminium, magnésium, cuivre et titane.
  • Le soudage MAG est synonyme de soudage au gaz actif des métaux. Au cours de ce processus, des gaz de protection actifs tels que le dioxyde de carbone (CO2) ou l’oxygène (O2) sont ajoutés à l’argon du gaz vecteur.  Il est généralement utilisé pour souder des aciers non alliés, faiblement alliés et fortement alliés.

Les procédés MIG / MAG peuvent être utilisés avec des matériaux de différentes épaisseurs et géométries.

Comment fonctionne le soudage MIG/MAG ?

Le courant continu est utilisé pour le soudage MIG / MAG. L’arc brûle entre la pièce et un fil-électrode consommable, qui est également la source du matériau de remplissage nécessaire et est essentiellement sans fin. 

Les différentes types d’arcs

L’arc est une exigence de base pour le soudage MIG / MAG. Il est créé en fermant le circuit entre l’électrode et la pièce. Pendant la phase d’arc, le matériau est transféré dynamiquement de l’électrode consommable à la pièce.

D’une manière générale, les types d’arc sont divisés en quatre catégories différentes. Pendant le soudage MIG, un arc de pulvérisation ou un arc pulsé est généralement utilisé. Les arcs de transfert par immersion, les arcs intermédiaires, les arcs de pulvérisation et les arcs pulsés peuvent tous être utilisés avec le soudage MAG.

Les avantages du soudage MIG/MAG

  • Vitesse de soudage élevée
  • Vitesse de dépôt élevée
  • Faibles coûts de matériau d’apport
  • Convient bien aux applications de soudage mécanisées ou robotisées

Vous avez un projet en tête ? Fort de nombreuses années d’expérience en soudure, nous maîtrisons les techniques de soudage MIG/MAG ! Contactez-nous pour plus d’informations via notre formulaire de contact.

 

Si vous êtes à la recherche d’un emploi dans le domaine, rendez-vous sur ce site pour retrouver plus d’emplois de soudeur.