Article 22 : Tout savoir sur le formage de tôle

La production industrielle des composants en métal est essentielle dans tous les domaines de l’économie. Par leur solidité et leur durabilité, ces matériaux sont en effet très utilisés pour la fabrication d’objets de toute taille. Parmi les techniques de fabrication de pièces métalliques, le formage de tôle se démarque par sa rentabilité.

Le formage de tôle : une technique utilisée dans de nombreux domaines

Du petit électroménager à la carrosserie d’une voiture, le formage consiste à exercer une déformation contrôlée d’une pièce à partir d’une tôle plate. Aucun matériau supplémentaire n’est ajouté ou retiré. On utilise par exemple cette pratique dans les secteurs suivants :

  • L’automobile, pour la carrosserie
  • L’aéronautique, pour le corps de l’avion
  • L’électroménager, allant des éviers aux congélateurs
  • L’alimentaire, pour les casseroles et boîtes de conserve notamment

Les techniques de transformation d’une tôle

En fonction de la tôle utilisée, la technique de mise en forme de la pièce varie. Le formage par déformation plastique peut être réalisé à chaud, grâce à un apport thermique, ou à froid avec la température ambiante. Les procédés à froid sont généralement privilégiés afin d’éviter une déformation involontaire. Selon la forme désirée, on distingue :

  • Le pliage, qui permet de réaliser des plis angulaires ou écrasés sur différents matériaux.
  • Le roulage, qui consiste à transformer une surface plane en un cylindre ou un cône.
  • L’emboutissage, pour obtenir un objet creux dont la forme n’est plus développable une fois la tôle emboutie.
  • Le profilage, pour donner une forme précise à la tôle introduite entre des galets tournants qui vont exercer une pression continue.

Les moyens utilisés pour la mise en forme d’une tôle

Le marteau et l’enclume, utilisés autrefois pour former la tôle, ont été remplacés par l’invention des machines, permettant une production en plus grande quantité. La mise en forme peut ainsi être réalisée grâce à des outils mécaniques, avec de l’air ou des liquides, magnétiquement ou avec des explosifs.

Contactez-nous pour tout projet ou pour tout renseignement, notre équipe de spécialistes est à votre écoute !

roulage & croquage de tôle

Notre entreprise, spécialisée dans la tôlerie industrielle, travaille la tôle grâce aux procédés suivants : le roulage, le pliage, la découpe laser et la soudure. Mais lorsque l’on parle de roulage de tôle, on peut aussi entendre le terme “croquage”. En quoi celui-ci consiste-t-il ? Comment effectuons-nous du croquage de tôle ?

Mieux comprendre le roulage et croquage de tôle

Le roulage de tôle est un procédé qui consiste à transformer une plaque de tôle plane en un cône ou un cylindre. On peut utiliser pour cela différents types de rouleuses. 

Cependant, on peut également rouler la tôle par croquage : il s’agit de former plusieurs petits plis qui, progressivement, vont créer une courbe. Pour cette technique, il faut des machines bien spécifiques.

Roulage et croquage, le rendu de la matière sera différent. Avec un roulage classique, la tôle sera bien lisse alors qu’avec la technique du croquage, on observera une succession de petits pliages.

Quelles machines pour rouler et/ou croquer la tôle ?

On peut utiliser plusieurs machines pour rouler la tôle :

  • une rouleuse pyramidale à 3 rouleaux, dont le rouleau supérieur est amovible et pivote pour la sortie du cylindre terminé ;
  • une rouleuse “planeur” à 3 rouleaux, dont le rouleau supérieur est amovible et fixe pendant le roulage ;
  • une rouleuse “croqueur” à 4 rouleaux, dont un rouleau supérieur fixe pendant le roulage mais avec un palier amovible pour libérer la tôle une fois le roulage terminé. Il comporte aussi deux rouleaux excentrés et mobiles.

La rouleuse pyramidale ne permet pas d’effectuer du croquage : il faut donc effectuer celui-ci avant sinon la tôle comporte un méplat et le cylindre n’est pas circulaire.

La rouleuse “planeur” permet d’effectuer du croquage si l’on retourne la tôle après le roulage. Mais c’est la rouleuse “croqueur”, comme son nom l’indique, qui est la plus pratique pour effectuer du croquage. Avec cette machine, le croquage peut se faire des deux côtés sans avoir besoin d’enlever la plaque de tôle.

Un projet de roulage de tôle ?

Notre société est experte du roulage de tôle. Nous produisons cônes, cylindres, viroles en petite ou grande quantité. Vous avez un projet ? Contactez notre équipe !

roulage de tôle - Ogier tôlerie industrielle

Le roulage de tôle est une technique de chaudronnerie pour le formage des métaux.

Ce procédé est reconnu pour ses capacités et sa flexibilité pour répondre à de nombreuses demandes pour des formes sur-mesure : cylindrique, conique, tronc de cône, ovale, triangulaire, carré

Notre tôlerie est équipée de 13 rouleuses, ce qui nous permet de réaliser tous types de roulage de tôle, suivant votre projet…

roulage de tôle et de cône - Ogier tôlerie

Quels matériaux pouvons-nous rouler ?

Notre équipe forme et roule des tôles  à partir de plusieurs types de matériaux :

Le roulage de tôle inox, acier, aluminium, laiton, tôle galvanisée,… (Les tôles peuvent être : perforée, laquée, protégée de PVC…)

Les types de forme que nous réalisons :

  •       Virole
  •       Cône et tronc de cône
  •       Cylindre
  •       Triangle
  •       Carré
  •       Ou suivant vos besoins (multi-rayons)

Garantir un roulage de qualité avec un respect des délais

En tant qu’expert en roulage de tôles industrielles, nous mettons tout en œuvre pour respecter les délais engagés. Nous produisons des pièces à l’unité ou en série avec une technique qui s’adapte à différentes épaisseurs.

Vous avez un projet en roulage de tôle ? Contactez-nous via notre formulaire de contact Nous serons ravis d’échanger sur votre projet et étudierons ensemble sa faisabilité !