Article 55 : Le pliage de tôle : indispensable à la création de nombreuses pièces de métal

Le pliage de tôle est une technique indispensable dans de nombreux secteurs de l’industrie, notamment dans la production de pièces métalliques. Cette technique permet de donner des formes complexes à des feuilles de métal en les pliant selon des angles précis.

Une technique indispensable

Grâce au pliage de tôle, il est possible de réaliser un grand nombre de pièces de métal pour différents usages : structures pour bâtiments, éléments de machines et d’équipements, pièces de mobilier, etc. Cette technique est donc indispensable à la création de nombreuses pièces de métal pour l’industrie.
Le pliage de tôle est une activité ancienne qui a été pratiquée depuis des siècles, mais elle a connu un véritable développement avec l’avènement de l’industrie moderne. 

Une précision nécessaire pour certains secteurs d’activités

Aujourd’hui, le pliage de tôle est une activité très importante dans l’industrie métallurgique. De nombreuses entreprises se sont spécialisées dans ce domaine et proposent des services de pliage de tôle pour répondre aux besoins de leurs clients.
Les machines de pliage de tôle ont également beaucoup évolué au fil des ans. Elles sont devenues plus précises, plus rapides et plus performantes, ce qui permet de réaliser des pièces de métal de qualité supérieure en un temps record.

En résumé, le pliage de tôle est une technique indispensable pour la création de nombreuses pièces de métal dans l’industrie. Grâce à des machines de plus en plus performantes, cette activité permet de réaliser des pièces de haute qualité rapidement.

Chez Ogier, nous sommes spécialisés dans le pliage de tôle. Notre atelier dispose du matériel nécessaire et des machines spécifiques pour réaliser tous types de pièces selon vos besoins et votre projet.
Contactez-nous via notre formulaire dédié pour obtenir votre devis personnalisé.

Article 54 : Avec la société Ogier, faites le choix de la découpe laser

L’entreprise familiale Ogier, localisée à Brignais, à proximité de Lyon, est spécialisée dans toutes les activités de la tôlerie industrielle (soudure, roulage, pliage…) et en particulier dans la découpe opérée par laser. C’est une technique d’une efficacité incomparable lorsqu’elle est mise en œuvre par des professionnels équipés d’un matériel performant.

Quels sont les avantages de la découpe laser ?

Une précision sans égale

Le laser est le procédé de découpe offrant la plus grande précision. L’entaille est extrêmement fine et donne naissance à très peu de scories après la découpe. Elle permet la réalisation de contours complexes ou de perçages de très petites dimensions pour toutes sortes de tôles fines. Elle s’avère particulièrement efficace sur des surfaces très étroites, là où les autres procédés de découpe montrent leurs limites.

Un procédé économique

La réduction des coûts est un impératif dans le monde de l’industrie. Notre procédé de découpe laser répond à cet impératif puisqu’il est extrêmement fiable (pas d’échec à prévoir) et ne génère que très peu de déchets. Le dégagement thermique est très faible et aucune distorsion n’est à craindre pour vos tôles. C’est une technique qui permet une automatisation maximale limitant ainsi le risque d’erreurs et permettant une économie de matériaux.

Un équipement de pointe au service de l’industrie

Notre entreprise dispose d’une machine Trumpf L3050, particulièrement puissante et efficace. Elle assure une découpe d’une précision de haut niveau, sans déformations de vos tôles, quelle que soit leur nature (inox, alu, acier, laiton…). Elle a déjà fait ses preuves auprès de nos très nombreux clients, notamment dans les secteurs de l‘industrie aéronautique, automobile ou hydraulique.

Forte de son expérience et de son savoir-faire, la société Ogier, spécialiste de la tôlerie industrielle, est le partenaire incontournable à qui confier vos travaux de découpe laser. Contactez-nous.

Article 53 : Qu'est-ce-que le formage dans l'industrie ? On vous dit tout

Dans l’industrie métallurgique, le formage est un procédé qui consiste à donner à un matériau une forme spécifique au moyen d’une série de techniques spéciales. Cette méthode permet de modifier la forme d’un composant sans ajouter ni enlever de matière. Cela peut être fait en utilisant une variété de techniques.

Quelles sont les différentes méthodes de formage qui existent ?

Les procédés de formage sont classés en fonction des différences de contraintes appropriées telles que la compression, le cisaillement et la tension. Ceux qui sont couramment utilisés dans l’industrie de la fabrication sont les suivants :

  • Le laminage

C’est un procédé qui permet de fabriquer des feuilles de métal que ce soit à chaud ou à froid)

  • Le forgeage

Il sert à fabriquer des pièces solides et résistantes.

  • L’extrusion

Grâce à ce procédé, vous pouvez réaliser des formes transversales complexes et simples à partir de métaux tendres ou de plastiques fondues sous forte température.

  • Le tréfilage

Cette méthode permet de fabriquer un fil solide

  • L’hydroformage de rouleaux

On le fait souvent à chaud. Durant le processus, on met à contribution le métal en vrac (Brut)

  • Profilage (à froid)

Ici, on plie la feuille de métal en sections transversales complexes

Comment se déroule le formage de tôle

Le formage de tôle est un savoir-faire de l’entreprise Ogier.

Pour fabriquer des tôles, tout d’abord, le métal est fixé à une matrice où les bords sont adoucis par cintrage. Ensuite, les fentes sont alternées et étirées en accordéon puis pliées à l’aide d’une presse à freiner ou d’une machine similaire pour obtenir une épaisseur uniforme (Repassage). Le découpage au laser qui s’ensuit permet de chauffer le matériau, de le cuire à l’aide d’un faisceau laser et de procéder à la découpe de la feuille.

A la fin de tous ces processus, le produit final est poincé par hydroformage. Ce traitement photochimique strictement contrôlé assure l’obtention et la production des pièces métalliques très fines et complexes. Tout ceci afin de garantir une épaisseur uniforme.

Article 52 : Qu'est-ce que le soudage en tôlerie industrielle ?

Le soudage est un procédé fréquemment utilisé en tôlerie industrielle. Il consiste à assembler différents éléments en métal entre eux, afin de fabriquer de nouvelles pièces.

Définition et utilisations

Le soudage industriel consiste en l’assemblage de plusieurs éléments en métal entre eux, obtenus par l’élévation de la température. Après l’opération, ces éléments présenteront une parfaite continuité entre eux, ne formant plus qu’une pièce. Cette technique est une de celles qui sont largement utilisées en tôlerie industrielle. Pour réaliser cette opération, il existe différents procédés. 

Le choix de celui qu’il convient d’appliquer dépendra notamment de la nature des métaux à assembler et de leur épaisseur.

Les différents procédés utilisés

Il est possible de recourir à différentes méthodes pour assembler des pièces en métal entre elles. On retrouve ainsi notamment les procédés suivants :

  • La soudure à l’arc électrique : cette méthode consiste à faire fondre le métal des pièces à assembler, grâce à l’utilisation d’un arc électrique. Chez Ogier, nous utilisons pour cela les méthodes TIG et MIG-MAG. Elles offrent un excellent rendu visuel, ainsi que la possibilité d’assembler des métaux qui sont peu alliés entre eux ;
  • La soudure robotique : cette méthode est utilisée pour l’assemblage de pièces en série. L’utilisation d’un robot spécialisé permet de gagner en productivité, grâce à l’automatisation du processus ;
  • La soudure par points : en plus de l’élévation de la température du métal, cette technique a recours à la compression des pièces à souder l’une contre l’autre, au moyen de deux électrodes. Cela permet des travaux rapides, tout en limitant la déformation des tôles.

Vous avez besoin d’un sous-traitant pour pratiquer l’assemblage de pièces en métal entre elles, dans le cadre de votre processus de production ? Contactez Ogier

Nous disposons du savoir-faire nécessaire pour mettre en œuvre l’ensemble des procédés évoqués dans cet article.

Article 51 : Le roulage de tôle, un savoir-faire toujours demandé

Le roulage de tôle est un savoir-faire toujours demandé. Regardez autour de vous : le façonnage de métal sous forme arrondie est utilisé pour toutes sortes de réalisations ! Des poubelles aux cheminées en inox en passant par des totems de décoration, le métal courbé est partout. Avec plus de 60 ans d’expérience, Ogier est une entreprise de référence dans le roulage de tôle. Installée à Brignais, à une dizaine de kilomètres de Lyon, notre entreprise familiale met son expertise au service de professionnels partout en France.
Nous transformons les surfaces planes en cylindre, en cône ou en virole en fonction de votre projet.

Un roulage de tôle de qualité

Notre équipement de production de haute qualité assure un résultat final digne de vos attentes. De plus, nos différentes machines à commande numérique nous permettent de répondre aux diverses contraintes de largeur, de diamètre et de longueur. 

Nous travaillons les matières comme l’acier, l’inox, le laiton ou l’aluminium. Les feuilles de métal peuvent être perforées, laquées ou protégées de PVC. Notre entreprise compte 13 rouleuses pour pouvoir répondre à tous types de commandes. 

Nous proposons ainsi différentes techniques de façonnage pour répondre à tous vos besoins.

La réalisation de projets variés

Que vous ayez besoin de mobilier urbain pour la propreté ou de mobilier d’intérieur tel que les abat-jours, Ogier est l’entreprise qu’il vous faut.
Nos réalisations comprennent des luminaires cylindriques, des conduits de cheminée, des arches pour des événements et bien d’autres encore. Par ailleurs, nous réalisons des pièces à l’unité et en série en fonction de vos besoins. Nous sommes à votre écoute pour toutes questions relatives à votre projet. 

Contactez-nous dès maintenant pour la réalisation d’un devis personnalisé.

Article 50 : Tôlerie industrielle…De quoi parle-t-on au juste ?

La tôlerie industrielle est la transformation de la tôle par diverses techniques de découpe, afin d’obtenir des prototypes ou des pièces en série. Elle est très sollicitée par les acteurs du bâtiment, urbains ou du domaine industriel. Souvent associée à la tôlerie fine qui travaille une pièce de faible épaisseur ou produite en petite série, la tôlerie industrielle s’adresse aux projets ambitieux à grande échelle. Haute précision et expertise sur toute la chaîne de travail de la tôle sont requis pour maîtriser les subtilités de l’acier, de l’inox ou de l’aluminium. 

Les différentes méthodes de production nécessitent une expertise de pointe, et une polyvalence qui permettent de créer une panoplie impressionnante de produits pour répondre à tous vos besoins.

Polyvalence et technicité de pointe

Pour obtenir une tôle de qualité et sans défaut, il est nécessaire de faire appel à un spécialiste qui connaîtra tous les rouages des différentes techniques de production.

  • Le soudage : on assemble des pièces en métal par fonte en atteignant la température de fusion du métal travaillé ;
  • La découpe laser : d’une précision chirurgicale, cette technique vient découper un métal en une forme précise ;
  • Le roulage : en fonction du rendu souhaité, du matériau, du poids, de la forme et de la taille de l’objet, on utilise une rouleuse spécifique pour donner la forme finale. Par exemple le roulage de cône vient transformer une surface plane en cylindre ou cône
  • Le laminage : deux cylindres tournant en sens inverse viennent exercer une pression sur le métal, et lisser et affiner la tôle.

Ogier, votre référence en tôlerie de génération en génération

La société familiale Ogier s’illustre dans cet artisanat sur Brignais en périphérie lyonnaise depuis trois générations. Grâce à une expertise des différentes méthodes et à une équipe à l’écoute, Ogier prend soin de matérialiser toutes vos envies. 

Notre entreprise apporte des solutions sur-mesure à tous vos projets, du prototypage à la réalisation finale, grâce à une machinerie moderne. Contactez-nous.

Article 49 : Découpe laser : des applications dans l’industrie…

Qu’est-ce que la découpe laser ?

La découpe laser est un procédé de découpe thermique qui utilise la lumière afin d’obtenir une coupe particulièrement précise, via l’action d’un faisceau laser. Ce dernier est aidé d’un gaz d’assistance oxydant ou neutre, en fonction des performances de coupe souhaitées et des matériaux : argon, azote ou encore oxygène. Il s’agit d’une étape cruciale lors du processus de conception de certaines pièces industrielles. Il existe deux types de laser pour la découpe industrielle.

  • Les lasers solides, dont la puissance est comprise entre 1 kW et 30 kW. Il s’agit d’une fibre ou d’un disque qui transporte le faisceau via la fibre optique.
  • Les lasers CO2, dont la puissance peut varier entre 1 kW et 20 kW. Pour ce type de laser, un gaz est essentiel pour générer le faisceau. Ce dernier est ensuite transmis à la tête de découpe via un jeu de miroir au sein d’un chemin optique protégé.

Quelles sont les applications de la technique de découpe au laser ?

Cette technique élaborée offre un très large spectre d’utilisations possibles. Elle peut traiter de nombreuses matières : des matériaux métalliques non ferreux et ferreux (aciers inoxydables, aciers au carbone, aluminium et ses alliages, etc.) et des matériaux non métalliques (bois, certains plastiques, céramique, tissu, papier, carton et verre). 

Une opération de découpe est souvent complétée d’opérations de pliage ou de soudage/assemblage afin de créer des pièces complexes. Par exemple, des enseignes de magasin en métal, des panneaux d’affichage ou de signalisation, des outils pour le bâtiment, des tables ou encore des objets décoratifs. 

Spécialisées dans la tôlerie industrielle, nous pouvons réaliser des pièces personnalisées pour répondre à votre besoin.

Article 48 : En savoir plus sur le pliage de la tôle

Le pliage est un des procédés utilisé dans la tôlerie.

Le pliage est une déformation créée grâce à une force appliquée sur la pièce maintenue par des points d’appui. Afin d’obtenir la déformation voulue, il faut que la force appliquée soit supérieure à la limite élastique. La forme de la tôle va donc changer mais en aucun cas son volume ne variera.

Grâce à ce processus, nous pouvons créer des pièces de différentes formes: en V, en U, en rigole…

Notre entreprise familiale OGIER met tout en œuvre pour vous proposer un service de qualité grâce à son expérience et son savoir-faire. Nous intervenons, grâce à cela, dans de multiples domaines.

Nos différents types de pliage

Nous utilisons différentes techniques de pliage de tôle:

– le pliage en l’air réalisé grâce à 2 matrices (un côté supérieur qui se nomme le poinçon et l’autre inférieure). Le poinçon vient alors forcer la feuille contre la matrice inférieure.

– le pliage par cambrage: procédé par lequel le poinçon va presser la feuille de métal sur la surface de la matrice.

– le pliage par encastrement: méthode permettant de réaliser des angles positifs et négatifs.

– le pliage en frappe: méthode comparable au pliage en l’air mais avec une précision nettement supérieure car la force utilisée est 5 à 10 fois plus élevée.

Dans quel domaine peut-on avoir recours au pliage de tôle?

Chez Ogier, nous pouvons intervenir dans des domaines d’utilisation nombreux et variés. Les demandes peuvent provenir du secteur de l’industrie (comme l’automobile, l’alimentaire,…), du secteur de la décoration, du mobilier urbain, de l’armée.

Nous vous accompagnons tout au long de votre projet, de la demande à la livraison en passant par la conception et la réalisation. Nous sommes une équipe de professionnels à votre service vous garantissant des pièces de qualité.

Article 46 : Gros plan sur les différentes techniques utilisées pour le pliage de tôle

Depuis plus de 60 ans, notre entreprise Ogier se consacre avec abnégation à la tôlerie industrielle. Nous sommes notamment spécialisés en pliage de tôle afin de créer diverses réalisations. Notre atelier est équipé de machines Trumpf et Amada, performantes et de haute qualité. Elles s’utilisent sur différents matériaux comme l’acier, l’inox, l’aluminium et le laiton. Voyons ensemble quelles sont les différentes techniques de pliage.

Le pliage en V

Ce processus de pliage est ainsi nommé, car il est réalisé dans une matrice en forme de V. Il existe deux façons d’exécuter un pliage en V.

Le pliage en frappe

Le pliage en frappe est réservé aux pièces qui n’excèdent pas les 2 mm. Il s’effectue en plusieurs étapes. Tout d’abord, un pliage en l’air est fait. Ensuite, la phase de frappe consiste à forger le métal pour qu’il prenne la forme souhaitée. Enfin, on procède à un écrouissage au niveau du pli. Celui-ci sert à limiter l’élasticité persistante de la tôle.

Le pliage en l’air

Pour le pliage en l’air, la tôle est déposée dans la matrice sans toutefois aller au bout de celle-ci. On parvient ainsi à lui donner la forme voulue. À savoir que cette technique est plus couramment pratiquée que celle du pliage de frappe, car elle nécessite beaucoup moins de force.

Le pliage par encastrement

Un pliage par encastrement se réalise grâce à un sommier ou à une plieuse universelle. La pièce est comprimée entre le sommier et la table. Le tablier est ensuite remonté, entraînant la tôle qui sera ainsi pliée. Cette méthode est moins utilisée que celle du pliage en V.

Le pliage par cambrage en U

Ce procédé se rapproche de celui du pliage en V mais les outils diffèrent. Le pliage par cambrage s’apparente à de l’emboutissage et permet d’obtenir une grande diversité de formes pliées.

N’hésitez pas à contacter notre entreprise Ogier, pour votre projet de pliage de tôle. Notre expertise dans ce domaine vous garantit un travail de qualité !

Article 45 : Procédés de soudage : une technique à part entière

La définition du soudage est simple. C’est l’assemblage de pièces en métal par élévation de température. En particulier, la température de fusion de l’acier est de 1450°C, celle de l’Inox est de 1400°C et enfin pour l’aluminium, cela monte jusqu’à 1835°C.

De plus, c’est une discipline qui nécessite expérience et dextérité. Les différentes techniques seront à adapter au nombre, à la taille et au matériau à souder (acier, inox, aluminium). L’utilisation de gaz assure l’absence d’oxygène, qui est l’ennemi principal du soudeur. Il faut également veiller à porter des protections adéquates pour éviter les dangers.

Les équipements de protection

Inutile de préciser l’importance d’une protection complète. A titre d’exemple, la température de l’arc de soudure TIG s’élève entre 3000° et 4000°C.

L’essentiel de l’équipement du soudeur tient en sept pièces :

  • gants de soudure
  • cagoule à carreaux ou cagoule électronique (avec les bons réglages)
  • protections oculaires
  • protections auditives
  • chaussures montantes
  • pantalon en coton ou en toile ignifugé recouvrant la chaussure
  • veste de soudure, ou à défaut, un tablier et des manchettes

Les différents procédés de soudage

Manuel, par résistance, automatique, avec flux, au plasma, au laser… les méthodes sont nombreuses, elles nécessitent néanmoins un savoir-faire incontournable.

Pour un rendu visuel esthétique, OGIER privilégie le procédé TIG et les techniques MIG/MAG. Quant aux assemblages en série, la soudure robotique est la plus indiquée.

Le procédé TIG est un procédé qui utilise un gaz inerte de tungstène. Il est intéressant car il permet une forte résistance à la corrosion et à l’usure.

La technique MIG/MAG allie une vitesse de soudage élevée à un faible coût de matériau d’apport.

Enfin, la technique au laser permet une haute précision et une qualité nette.